Hypotension

Une tension plus basse que la moyenne n’est pas en soi un phénomène dangereux, dans la mesure où cette tension n’est pas très voire trop basse. On pourrait même dire qu”une tension un peu basse est le meilleur allié contre les maladies et accidents cardiovasculaires. A moins de connaître de fortes chutes de tension, des vertiges ou des pertes d’équilibre soudaines, une hypotension doit être considérée comme un symptôme et non une maladie. 

Comment se manifeste l’hypotension?

L’hypotension se manifeste en général par des étourdissements, des vertiges, et une vision altérée qui peut entraîner des chutes et des accidents.

Comprendre l’hypotension

L’hypotension artérielle, à l’inverse de l’hypertension artérielle, se traduit par une pression du sang trop faible sur la paroi des artères.

Cette faible pression peut être permanente ou transitoire, occasionnelle ou fréquente. 

L’hypotension s’explique par l’incapacité pour le sang de pénétrer les vaisseaux sanguins en raison d’un manque de pression.

Le faible approvisionnement en oxygène vers les organes tel que le cerveau ne permet pas à ces derniers de fonctionner de manière optimale. 

Certains organes comme le cerveau sont donc insuffisamment irrigués, ce qui explique les pertes de consciences, les vertiges etc..

L’hypotension peut également être parfois un signe avant coureur d’une maladie plus grave.

Qu’est-ce qu’une pression artérielle basse?

On juge une pression artérielles basse lorsque les chiffres la pression systolique descendent en dessous de 90 mmHg et la pression diastolique au-dessous de 60 mmHg.

A noter toutefois que la pression de certains patients peut être basse en permanence tout en étant normale pour le patient et ne nécessitant aucune intervention d’un médecin.Si le patient ne présente pas d’autres symptômes, un traitement médical ne se justifie pas.

Il conviendra néanmoins d’en alerter son médecin si la fréquence des vertiges, étourdissements, et évanouissements augmente.

Les causes courantes des chutes de tension

La baisse de la pression artérielle peut provoquer des des vertiges, et peut aller jusqu’à l’évanouissement.

En général ces vertiges surviennent a la suite d’un mouvement brusque comme se lever brutalement d’une chaise ou du lit le matin. Les vertiges peuvent être également le résultat d’une hypotension permanente non traitée.

Bien souvent l’hypotension est occasionnelle, étant liée à la prise de médicaments ou une maladie de courte durée.

Quelques autres pistes:

– La déshydratation

– Certains médicaments comme les antihypertenseurs, antidépresseurs, les anxiolytiques et les neuroleptiques

– certaines maladies (l’hypothyroïdie, le diabète, l’insuffisance veineuse…)…

– La grossesse

– L’insuffisance de la glande surrénale

– Troubles cardio-vasculaires (cardiopathie valvulaire et une très faible fréquence cardiaque)

– Consommation de drogues et d’alcool

– L’hypoglycémie

– Des troubles neurologiques comme la maladie de Parkison

Qui est généralement atteint d’hypotension?

L’hypotension concerne tout le monde et à tout âge.

On note toutefois une augmentation chez les personnes de plus de 60 ans. si l’hypotension est permanente il est essentiel d’en chercher les origines.

Les femmes enceintes sont relativement plus touchées que les autres.

Les diverses formes d’hypotension

Il existe diverses formes d’hypotension, dont les causes et les symptômes varient de patient à patient.

Dans tous les cas, une hypotension reste toujours une incapacité pour le corps de produire une pression diastolique et systolique dans la moyenne.  

Une hypotension orthostatique est la conséquence d’un passage brutal d’une position accroupie, assise ou couchée à debout. La gravité impose un débit de sang trop faible jusqu’au cerveau ce qui entraîne des vertiges, des étourdissements, pouvant aller jusqu’à la perte total de l’équilibre et donc la chute.  L’hypotension orthostatique est fréquente chez les personnes de plus de 65 ans.

Une hypotension postprandiale. Quelques personnes peuvent avoir avoir la sensation d’une baisse de tension très forte après avoir mangé, entre 1 heure et 2 heures après le repas. Cette baisse de pression entraîne des nausées, des vertiges etétourdissements.
La digestion oblige le sang à aller en priorité vers l’estomac et les intestins ce qui a une incidence sur la pression artérielle qui tend à se contracter. Elle est relativement courante chez les personnes sujettes au diabète, et qui souffret d’insuffisance rénale ou de la maladie de Parkinson.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *