Le homard fait-il grossir? Nous faisons le point

Le homard est ce genre de plat dont on peut se permettre même lorsqu’on fait comme moi attention à sa ligne. C’est un crustacé, bourré de vitamines, sans graisse. Je pense au homard parce que lors d’un séjour sur une île du Canada, le homard était monnaie courante : presque donné alors qu’en France il est hors de prix.

Près du Canada, le homard est très gros et n’a pas la même couleur que celui que je viens de découvrir dans le restaurant L’Arpège classé trois étoiles à Michelin : il s’agissait d’un homard des îles Chausey, comme celui en photo ci-dessous.

Différentes sortes de homards mais un même plaisir

Ce homard m’a impressionnée par sa taille beaucoup plus petite mais aussi par sa couleur noire et orangée. Sa chair m’a paru beaucoup plus fine que celle du homard canadien, plus rustique, et trop fort à mon goût.

L’inconvénient, lors d’un régime, reste de savoir manger le homard sans mayonnaise. D’où l’intérêt de le manger dans une grande cuisine étoilée. D’où aussi l’intérêt d’avoir quelques ficelles de femme ronde prête à tout pour ne pas sacrifier son plaisir au maintien de son poids idéal : la fibre du cactus Hoodia, que j’ingurgite sous forme de pilule, me permet de ne pas avoir envie de grignoter entre les repas, principalement parce que ce cactus gonfle dans votre estomac et comble votre sensation de faim.

Mon astuce pour garder la ligne

Avec le Hoodia le plus pur et le plus naturel que j’ai trouvé en ligne chez UniqueHoodia, je peux me permettre de satisfaire mon plaisir alimentaire tout en gardant mon facteur séduction au top pour conquérir de nouveaux millionnaires, par exemple dans les hôtels ou les restaurants de luxe

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *