Ce qu’il faut savoir sur le rythme des jambes sans repos

Jambes sans repos

La maladie de jambes sans repos touche de plus en plus de personnes. Elle se manifeste par plusieurs symptômes. Elle peut avoir de lourdes conséquences sur la santé de celui qui en souffre si aucune action n’est menée pour l’éradiquer. Pour cette raison, il est important de connaître les manifestations de cette maladie afin de prendre les précautions nécessaires. Désirez-vous savoir les caractéristiques de cette maladie ? Voici tout ce qu’il faut connaître sur le rythme des jambes sans repos.

Le syndrome des jambes sans repos : qu’est-ce que c’est ?

Le rythme des jambes sans repos constitue un trouble du système nerveux sensoriel qui incite à bouger fréquemment les membres inférieurs. Ce trouble provient généralement de l’inconfort des jambes, surtout si votre literie n’est pas de meilleure qualité. À cet effet, un matelas 90×190 avec un bon sommier vous procurera un bon sommeil afin de maintenir votre santé. Il se présente comme un besoin de déplacer régulièrement les membres inférieurs, ce qui peut provoquer des fourmillements, des picotements, mais aussi des sensations de brûlure.

L’intensité de ces effets désagréables peut varier d’une personne à une autre. Ils surviennent souvent pendant les moments de détente ou d’inactivité. Par ailleurs, il devient compliqué de se reposer ou de s’asseoir très longtemps sans déplacer les pieds. Les personnes atteintes de cette maladie ont des difficultés à assister à un colloque. Aussi, elles développent des troubles de sommeil.

Les symptômes de ce syndrome se révèlent au coucher du soleil, notamment la nuit. Cela provoque chez les patients de l’insomnie et un assoupissement très ardu. À cela, s’ajoutent la fatigue et la somnolence au cours de la journée, puisque ceux-ci n’ont pas dormi toute la nuit.

Quelles sont les causes du syndrome des jambes sans repos ?

Il n’existe pas encore une cause précise de cette variance encore appelée impatience dans les jambes. Néanmoins, plusieurs études révèlent qu’il peut y avoir une intervention des prédispositions génétiques. En effet, la présence de cette maladie est plus élevée dans les familles où un membre avait déjà été atteint par ce syndrome. De même, le facteur âge constitue également un élément provocateur de ce mal.

Plusieurs autres facteurs peuvent favoriser l’apparition de ce syndrome. Il s’agit entre autres des états pathologiques ou physiologiques recensés chez certains patients. Parmi ceux-ci, on peut citer :

  • Les diabétiques,
  • Les personnes atteintes de maladies neurologiques,
  • Les insuffisants rénaux,
  • Les femmes enceintes.

Ces personnes sont généralement exposées à cette maladie. En plus de cela, le déclenchement de ce syndrome peut être aussi causé par l’insuffisance de fer dans le corps humain. Outre cela, le manque de la dopamine peut aussi occasionner le rythme des jambes sans repos. En effet, cette dernière substance constitue une composante chimique qui favorise la communication entre les nerfs. Cela permet de réguler les mouvements. Le déficit de ce composé entraîne donc un trouble neurologique.

Comment se développe cette maladie ?

Le développement du syndrome des jambes sans repos diffère essentiellement d’une personne à une autre. Cependant, de façon générale, celui-ci se révèle chronique et évolutif chez la majorité des patients. Pour les patients de moins de 30 ans, le début de ces symptômes se montre insidieux. Par contre, au fil du temps, ces derniers deviennent très impulsifs.

Avec l’évolution de l’âge, le rythme des jambes sans repos se présente de façon plus intermittente. Il peut par la suite se révéler en rémission spontanée. Cette apparition soudaine peut provoquer chez ces patients plusieurs complications. Les troubles de sommeil dans ce cas peuvent être source de dépression, mais aussi d’anxiété. Le niveau de croissance synonyme de la gravité peut être regroupé en trois catégories.

Le syndrome des jambes sans repos à niveau intermittent

À ce niveau, le syndrome se montre très incommode. Cela fait qu’il ne se manifeste pas régulièrement afin de favoriser le traitement.

Les impatiences dans les jambes à l’étape quotidienne

Ici, les effets deviennent de plus en plus importants. À cette étape, il est exigé une prise en charge journalière.

Le niveau réfractaire

Dans ce cas, le traitement devient très coriace. Le niveau de sévérité est très élevé, ce qui provoque des effets secondaires indésirables.

Dans l’une ou l’autre de ces catégories, le mieux est de contacter un spécialiste.

A lire également : Comment bien dormir ?

Quels traitements pour le syndrome des jambes sans repos ?

Il n’existe pas un traitement standard pour le syndrome des jambes sans repos. Néanmoins, plusieurs patients emploient de petites astuces pour soulager leurs symptômes. Généralement, avec des massages et des bains chauds, la fréquence du mouvement des jambes peut diminuer considérablement. Même si ces techniques sont palliatives, elles constituent tout de même un mobile de soulagement.

En dehors de celles-ci, plusieurs autres mesures permettent également d’affaiblir la sévérité de ces symptômes. Il faut par exemple éviter la consommation de certains excitants comme le café, le vin, le thé, etc. Aussi, il est impératif de pratiquer une activité physique modérée. Cependant, il faut rappeler qu’il ne s’agit pas d’effectuer des activités sportives en fin de journée. Vous devez aussi dormir sur une bonne literie.

Bien qu’il n’existe pas un médicament qui peut guérir les syndromes des jambes sans reposer, pour lutter contre les manifestations de cette maladie, vous pouvez employer certains médicaments. On peut citer entre autres :

  • Les benzodiazépines hypnotiques ;
  • Les agonistes dopaminergiques ;
  • Les médicaments antalgiques.

Cependant, vous ne devez utiliser ces médicaments que sur l’ordre de votre médecin.

L.Edilsart

Naturopathe et nutritionniste depuis 2015, je partage via ce site mes conseils sur les bonnes habitudes alimentaires ainsi que sur la gestion de son poids. Via les régimes et les habitudes alimentaires, j'ai l'habitude de suivre des hommes et des femmes qui souhaitent maigrir ou garder la ligne sur le long terme

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *