Est-ce que le riz fait grossir. ?

Le riz fait-il grossir ?

Comme tous les féculents, le riz est souvent montré du doigt, accusé de faciliter la prise de poids. Délivrant des sucres lents, il pourrait faire grossir. Mais ces allégations selon lesquelles le riz fait grossir sont-elles exactes ? Zoom sur cette céréale très consommée et controversée dans un régime.

Le riz, une céréale utile et peu calorique

Les nutriments apportés par le riz sont des glucides, autrement dit principalement des sucres lents. Ceux-ci ne doivent pour autant pas être diabolisés.

Ils sont indispensables au bon fonctionnement de l’organisme, lui apportant de l’énergie. C’est donc en grande partie grâce à eux que le cerveau peut fonctionner et le corps se mouvoir. C’est aussi ce qui explique que les féculents soient recommandés avant une séance de sport pour maigrir ou pour se maintenir en forme.

Du point de vue calorique, le riz est l’un des féculents les moins riches qui soient. En moyenne, 100 g de riz cuit apportent 115 calories et 26 g de glucides. Toutefois, ces proportions sont variables selon le mode de cuisson et le type de riz choisi.

Le riz brun est un riz complet, plus riche en fibres et en vitamines que le riz blanc.

Le riz, banni de nombreux régimes

De nombreux régimes amincissants excluent le riz de leurs menus. C’est par exemple le cas du régime sans lectines.

Mise à part en cas d’intolérance ou de restrictions médicales, il n’y a toutefois pas d’intérêt à éliminer le riz de son alimentation, même en suivant un régime amincissant. Compte tenu de sa faculté à être cuisiné de moultes façons et de son petit prix, le riz peut même être considéré comme un produit alimentaire de base. A l’instar de ce qui se fait en Asie où on le retrouve dans la plupart des plats.

Ce désamour que subit le riz nait de l’idée qu’il ferait grossir. Pourtant, comme pour tout aliment, consommer du riz en quantité raisonné et dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée n’est pas mauvais pour un régime. Plus que les grains de riz eux-mêmes, ce sont les sauces et le beurre qui viennent souvent les agrémenter qui sont les plus caloriques.

Perdre du ventre en continuant à manger du riz

Il est possible de réussir à maigrir du ventre tout en continuant à manger du riz. Quelques conseils pour atteindre cet objectif.

Bien choisir son riz. Le riz blanc étuvé contient quelques nutriments, mais dans des proportions inférieures à celles du riz complet. Celui-ci est certes plus caloriques à quantité égales, mais il est aussi plus rassasiant. Ce qui limite donc l’envie de céder aux grignotages, non recommandés pour maigrir.

Pour pouvoir manger du riz tout en étant au régime, il faut prêter attention à la façon de le cuisiner. La noix de beurre ajoutée au moment de servir les assiettes ou encore la sauce qui vient le napper profitent aux kilos superflus. Une alternative intéressante pour rendre son riz goûteux sans matière grasse est d’y incorporer des épices, stars de la cuisine diététique.

Le moment auquel est consommé le riz peut aussi avoir son incidence sur la prise de poids. Le dîner doit être léger, le riz n’est donc pas très approprié pour le repas du soir. Prendre du riz pour le déjeuner est un choix plus judicieux.

Il est aussi préférable de tenir compte de son activité physique pour adapter son alimentation et les quantités consommées. Par exemple, avant un training sportif, un plat à base de riz peut donner le coup de fouet nécessaire et l’énergie utile pour tenir toute la séance. L’organisme puisera dans les réserves de sucres apportées par le riz.

 

Le riz est un féculent, source de glucides. Il agit donc sur la glycémie. Pour éviter qu’il n’entraine une prise de poids, il doit être consommé avec modération, et toujours dans le cadre d’un mode de vie sain. C’est-à-dire dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée, associée à une activité physique régulière.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *