Quel tensiomètre choisir pour prendre sa tension ?

Les chiffres donnent le vertige. Selon l’OMS 30 % des hommes et 50 % des femmes âgés de 65 ans à 75 ans souffrent d’hypertension artérielle avec une moyenne de 20% de la population adulte. Sa fréquence augmente avec l’âge et peut aller jusqu’à 90% chez les plus de 85 ans. De nos jours, toutefois elle touche des populations de plus en plus jeunes. Le mode de vie, le stress, la nourriture conduisent à des générations d’ d’hypertendus.

Origines et conséquences de l’hypertension artérielle

L’hypertension artérielle se définit par une augmentation anormale de la pression du sang sur la paroi des artères. Cette augmentation peut être le résultat d’un effort physique violent ou soudain qui conduit à élever la tension artérielle et la faire retomber peu de temps après. Elle devient anormale lorsque l’hypertension perdure et ce alors qu’aucun élément extérieur n’est supposé troubler la tension artérielle. C’est le cas la tension prise au repos à domicile. Enfin il faut savoir que les femmes tolèrent mieux l’hypertension que les hommes.

L’hypertension artérielle ne doit pas être prise a la légère car elle peut, sur le moyen terme, provoquer:

  • Des risques majeurs d’accident cardio-vasculaire puisque le sang exerce une pression forte et en permanence sur les artères. Les cas d’accident vasculaire cérébrale deviennent statistiquement plus fréquents à mesure que l’hypertension augmente.
  • L’insuffisance cardiaque. Une tension artérielle élevée implique que le cœur fatigue également plus rapidement et peut conduire dans les cas extrêmes jusqu’à l’épuisement du muscle cardiaque.
  • L’insuffisance rénale en raison de la fragilisation des vaisseaux sanguins.

Comment détecter l’hypertension

La détection d’un forte pression artérielle est la grande difficulté avec cette maladie insidieuse. l’hypertension artérielle évolue sournoisement au fil des ans. A moins de se sentir fatigué, de sentir des troubles de l’équilibre (et des bourdonnements d’oreille), ou et de prendre la mesure de son pouls régulièrement, il est quasiment impossible de détecter une hypertension. 

Peu de symptômes avant-coureurs viennent révéler un cas de forte tension artérielle. Elle est, pour cette raison, appelée également le « tueur silencieux » car les personnes qui en sont victimes  ignorent qu’elles sont en situation d’hypertension.

Le seul moyen de révéler une hypertension est encore de mesurer la tension et ce le plus fréquemment possible.

Une enquête de l’Etude Nationale Nutrition Santé (ENNS), révèle que la moitié des adultes en situation d’hypertension ignoraient qu’ils souffraient  d’hypertension

A lire également : Comment bien lire la tension avec un tensiomètre

Les causes de l’hypertension

On distingue l’hypertension primaire de l’hypertension secondaire.

  • Dans le cas de l’hypertension primaire, on dit qu’elle est le résultat de facteurs naturels comme la vieillesse (perte d’élasticité des artères) et l’hérédité mais également des facteurs exogènes comme le mode de vie, les habitudes alimentaires (trop de sel par exemple), le surpoidsle stress au travail ou dans le cercle familial. Le tabagisme, la consommation excessive d’alcool la nourriture grasse conduisant à l’obésité et la sédentarité contribuent également à faire augmenter la pression artérielle.
  • L’hypertension dite secondaire et dans 10% des cas, survient a la suite d’une maladie d’origine rénale, hormonale ou neurovasculaire. Une surconsommation de médicaments comme les anti-inflammatoires peuvent également être a l’origine de l’hypertension. Enfin elle est également décelable dans les addictions de drogues dures.

Quelques chiffres

Selon ENNS de 2007

  • En 2010 l’hypertension est à l’origine de plus de 6 millions de morts à travers le monde
  • L’hypertension artérielle est responsable de plus d’un tiers des accidents cardiovasculaire
  • Les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité en France.
  • D’ici à 2025 le nombre d’hypertendus devrait s’élever à 1,5 milliards
  • En France, près d’1/3 des 18-75 ans sont hypertendus
  • L’hypertension arrive en deuxième position, après le tabagisme et avant l’alcoolisme, sur la liste des facteurs diminuant le nombre d’années de vie en bonne santé.

Une tension anormale est caractérisée par des chiffres tensionnels égaux ou supérieurs à 140 mmHg pour la pression systolique (pression artérielle maximale) et 90 mmHg pour la pression diastolique (pression artérielle minimale). La plupart du temps le médecin communiques les informations en chiffre en centimètres, soit « 14 » ou « 9 ».

Les classification de l’hypertension artérielle et ses données hautes et basses sont communiquées par deux organismes que sont l’OMS et le Joint Committee VI nord américain.

Les traitements

Des mesures hygiéno-diététiques, éventuellement associées à un traitement médicamenteux, permettent le plus souvent de contrôler la tension artérielle. On note en particulier la pratique d’une activité physique modérée ainsi qu’un alimentation pauvre en sel, une nette diminution de la consommation d’alcool  et un contrôle de la prise de poids. Certains patients devront supporter un régime drastique à la suite duquel, si aucune amélioration n’est constaté le médecin prescrira un traitement anti hypertenseur.

Ce dernier a pour objectif de de rééquilibrer les chiffres tensionnels et les ramener dans la norme afin de réduire au maximum le risque de complication cardiovasculaire sur le long terme.

A noter que certaines personnes démontrent une forte résistance aux traitements hygiéno-diététiques et anti hypertenseurs. On évoque alors le terme d’hypertension résistante. Cette dernière est présente chez environ 20% des hypertendus. Suivez notre guide pour bien prendre sa tension

Les personnes à risque

  • Les personnes ayant des antécédents familiaux d’hypertension
  • L’hypertension tend à apparaître à partir de l’âge de 55 ans.
  • Les personnes soufrant de maladies rénales ou de diabète
  • Les personnes obèses
  • Les personnes aux dépendances tel que: la cigarette, l’alcool
  • Le peu d’activité physique, la sédentarité
  • Le stress

L’intérêt de prendre sa propre tension artérielle régulièrement

L’opération est simple et peut sauver des vies, à commencer par la sienne. Prendre régulièrement sa tension permet d’anticiper ou de découvrir une tension anormale, qu’il s’agisse d’une hypertension ou d’une hypotension.

Une tension anormale n’est pas toujours décelable lorsque l’on se rend chez son médecin traitant. Elle peut apparaître entre deux rendez-vous ce qui augmente les risques sans pouvoir recevoir de traitement approprié.

Les études montrent que pour près de 40% des personnes âgées la mesure de la tension artérielle diffère entre le moment où elle est prise au cabinet du médecin traitant et celle prise à domicile. En d’autres termes pour 4 personnes âgées sur 10 , la mesure artérielle est est jugée normale au cabinet alors que le patient est en réalité en hypertension.

Une donnée incité aujourd’hui les médecins a préconiser l’automesure à domicile afin de détecter les cas d’hypertension le plus tôt possible et ainsi mieux les traiter

Autre avantage de l’automesure: une tension artérielle prise à domicile, dans des conditions de repos optimales, est souvent plus exacte et précise que celle prise chez le médecin qui peut entraîner le fameux effet blouse blanche qui n’est autre que le stress et l’angoisse dans le cabinet.

Comment pratiquer l’automesure ?

Exit les appareils lourds et fastidieux à utiliser. Place aux brassard légers que l’on enroule autour du bras ou du poignet.

Côté prix aucune excuse, pour moins de 60 euros  vous pourrez vous offrir un tensiomètre dernier cris et à affichage digital.

Quelques conseils pour bien pratique l’automesure

  1. Utilisez un appareil reconnu et validé par l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé.
  2. Prenez votre tension au bon moment (matin et soir), à plusieurs reprises, et à intervalle régulier pour garantir la fiabilité des résultats.
  3. Prenez votre tension dans des conditions de repos optimales

La mesure de la tension doit-elle être effectuée tous les jours ?

Il n’est pas utile de mesurer sa tension quotidiennement sauf si votre médecin le préconise.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *