Ventre à bière : comment le faire disparaître ?

Ventre à bière

La consommation régulière de bière ne fait pas bon ménage avec la silhouette. Elle peut avoir pour conséquence un ventre gonflé, rebondi : le ventre à bière. Mais il existe des solutions pour se débarrasser de son ventre à bière. Nos conseils aux amateurs de bières qui souhaitent retrouver un ventre plat.

Réduire sa consommation de bière

La bière est une boisson calorique, comme toutes les boissons alcoolisées. Toutes les bières n’ont pas le même nombre de calories, certaines étant plus sucrées que d’autres. Préférer une bière peu sucrée, comme la bière blanche qui est la moins riche en sucres, est un moyen de limiter l’apport calorique de sa boisson.

D’autant que l’indice glycémique élevé de la bière fait que le sucre est rapidement absorbé dans le sang. Une fois chose faîte, la sensation de manque se manifeste et entraîne avec elle des fringales, difficiles à contrôler. Car les calories apportées par la bière sont peu utiles à l’organisme, qui ne trouve par exemple pas d’apport en nutriment.

Si consommer beaucoup de bière abouti à un ventre gonflé, c’est aussi parce qu’il s’agit d’une boisson gazeuse. Le gaz carbonique donne du volume à l’estomac, qui éprouve donc le besoin de se remplir. En conséquence de quoi le corps envoie des signaux de faim.

Dans le même temps, la bière ralentit le métabolisme. Les graisses sont brûlées plus lentement.

Réduire sa consommation de bière est donc indispensable pour réussir à stabiliser son poids dans un premier temps et réussir à retrouver un ventre plat.

Gare au grignotage qui accompagne la bière

ApéritifUne bière est rarement consommée seule. Elle s’accompagne souvent de grignotage, qui plus est rarement équilibré. Les consommations qui accompagnent une bière sont souvent très riches : gâteaux apéritifs, chips, pizza… Autant de matières grasses qui viennent encore se loger durablement au niveau du ventre.

Surveiller son alimentation est essentiel pour se débarrasser d’un ventre à bière. Manger équilibré permet de limiter les apports caloriques et de consommer des mets plus sains et plus utiles à l’organisme. En remplaçant les calories vides par des nutriments essentiels, la satiété arrive plus vite et dure plus longtemps.

Aussi, opter pour des repas plus équilibré soulage le système digestif. L’apport de vitamines, de minéraux et de fibres va rebooster les intestins, pour éliminer plus vite les déchets de l’organisme et contribuer à un ventre plus plat.

De nombreuses recettes équilibrées, diététiques et faciles à préparer existent, pour un apéritif, un en-cas ou un repas complet, en solo, en famille ou entre amis.

L’équilibre alimentaire s’établit sur plusieurs repas. Il n’y a donc pas d’obligation à proscrire totalement la bière. En boire de façon modérée reste autorisé pour qui veut perdre son ventre à bière.

S’hydrater en marge de sa consommation d’alcool

L’alcool déshydrate. Il est donc important d’augmenter sa consommation d’eau lorsqu’on boit de la bière.

La déshydratation empêche le fonctionnement normal des organes digestifs. Des troubles peuvent être ressentis dans le ventre, qui peut s’en trouver gonflé. En s’hydratant avant, pendant ou tout de suite après son verre d’alcool, la digestion sera facilitée.

Aussi, boire de l’eau avant de prendre un bière va remplir en partie l’estomac, ce qui peut aider à limiter sa consommation d’alcool.

Faire du sport pour maigrir du ventre

Un ventre à bière peut aussi être éliminé grâce au sport. L’activité physique brûle les calories stockées par l’organisme et compense les excès.

C’est aussi un moyen de libérer des endorphines, l’hormone du bonheur. Ce qui peut aider à mieux accepter son corps et à tenir bon dans ses efforts au long cours pour maigrir du ventre.

Aussi, faire du sport aide à mieux dormir. Or le corps brûle plus de calories au repos après un sommeil réparateur.

Le sport pratiqué peut être intensif ou doux, mais régulier pour donner les résultats escomptés.

Le ventre à bière survient souvent après un certain âge et lorsque la consommation de bière est régulière. Hommes et femmes sont concernés. Mais ce détail physique n’est pas irrémédiable. Une consommation plus modérée, un peu de sport et une surveillance de son alimentation suffisent à se débarrasser de son ventre à bière.

 

L.Edilsart

Naturopathe et nutritionniste depuis 2015, je partage via ce site mes conseils sur les bonnes habitudes alimentaires ainsi que sur la gestion de son poids. Via les régimes et les habitudes alimentaires, j'ai l'habitude de suivre des hommes et des femmes qui souhaitent maigrir ou garder la ligne sur le long terme

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *